Le Stendhal, c’est quoi ?

Se loger, participer à la vie du quartier, partir et recommencer ailleurs mais ne jamais renoncer : lorsqu’un lieu ouvre, d’autres s’ouvrent pour prendre la relève.

Au gré des ouvertures et des fermetures, le collectif Stendhal est désormais répartis sur quatre différents lieux :

A ce niveau, c’est presque une fédération ! Sauf que la fédération Stendhal n’en est pas une : c’est une diffusion, une infusion, une confusion !

Redonner vie aux lieux tant qu’ils sont inoccupés

Le Stendhal est un collectif éclectique. Notre démarche n’a pas changée depuis la création du collectif en octobre 2011 : habiter les lieux vacants et redonner du sens aux vides urbains.

Le collectif entend participer à une véritable dynamique de quartier, vivante et ouverte à tous-tes : organisation de spectacles, d’expositions ou de débats ; accueil d’événements militants ; espace de gratuité ; info-kiosque militant ; ateliers de musique ; hébergement d’urgence ; salles de répétition et de réunions ; atelier d’auto-réparation de vélo ; création d’AMAP…

Gratuité, recyclage, bricolage, convivialité et auto-gestion sont les valeurs-clés du Stendhal, afin de favoriser les rencontres souvent inattendues et de créer un lieu où chacun, groupe ou individu, peut trouver un espace d’activité et de partage, pour créer une intelligence commune plus forte, et surtout joyeuse.

Activités récurrentes ou permanentes :

Vous pouvez trouver plus d’informations sur nos actions dans ce dossier activités, même s’il n’est plus du tout à jour vu qu’il a été réalisé en 2013 !

Le collectif Stendhal, c’est aussi de nombreux lieux qui ont aujourd’hui fermé leurs portes :