Festival (T)RÊVES

Le festival (T)RÊVES est un événement pluridisciplinaire qui réunit le temps d’un weekend des jeunes artistes émergents dans un seul et même lieux.

 

Peintres, photographes, musiciens, chanteurs, comédiens, masseurs s’unissent pour vous faire découvrir leurs univers.

t-reves

Pour suivre l’actualité du festival et découvrir les artistes rendez-vous sur la page du Festival.

Vous pouvez aussi nous suivre sur instagram ou partager l’événement Facebook.

 

Samedi 18 Novembre :

  • 15h-23h30 : Expos
  • 16h : Pointe l’Aube écrit et mis en scène par Pierre Pfauwadel
  • 18h-20h : Concerts
  • 20h : Love & Money de Denis Kelly mis en scène par Thibaut Lescanne assisté par Marlène Génissel
  • 22h-23h30 : DJ Duvi

 

Dimanche 19 Novembre :

  • 15h-23h30 : Expos
  • 16h : Love & Money de Denis Kelly mis en scène par Thibaut Lescanne assisté par Marlène Génissel
  • 18h-20h : Open Mic & Jam Session
  • 20h : Concerts
  • 22h-23h30 : Dj Noiro

Entrée libre – Bar et restauration à prix libre

 

Atelier vélo

L’atelier vélorutionnaire est ouvert tous les jeudis de 18h à 21h.

 

C’est un atelier participatif autogéré, animé par des bénévoles. Ceci n’est pas une prestation de service, ni un magasin.

 

Notre but est de favoriser la pratique du vélo au quotidien par l’échange des savoir-faires autour de la mécanique vélo et le réemploi de pièces vélo inutilisées.

 

Nous vous proposons la mise à disposition d’outillage et d’un certain nombre de pièces détachées, ainsi que l’expérience des bénévoles pour vous aider à mieux connaître, entretenir et réparer votre vélo.

 

Atelier vélo

Antigone, Le Monde est une Merveille

Le temps de notre fable, c’est l’après. Antigone est enterrée vivante, la porte de sa chambre funéraire vient d’être refermée. L’histoire a un peu changé, cette fois-ci elle est seule. Elle attend. Elle sait que ses dernière heures sont là. Alors comme un enfant qui imagine ses proches à son propre enterrement: elle se souvient, donne vie à ses souvenirs, danse avec eux, s’interroge sur son passé, sa famille, son histoire. Elle fantasme les paroles de ses proches, imagine ce qu’ils auraient dit sur leur tragédie familiale. Elle croise des fantômes et avec eux tente de comprendre pourquoi et comment ils en sont arrivés là pour pourvoir enfin accepter son point final à elle.

 

 

Le monde est en crise, cela fait longtemps. A chaque nouvelle génération, alors qu’elles viennent tout juste de poser un pied sur la terre, il est dit que le monde est sur le déclin, fini : « Circulez, ‘y a rien à voir ». On nous dit que les océans sont en train de mourir, qu’ils sont remplis de plastique, que l’air est pollué et cancérigène. Le cancer est devenu le mal du siècle, partout il s’infiltre: ce que nous mangeons, respirons, le sol sur lequel nous marchons. Que nous subissons une crise économique bien pire que la crise de 1929, etc. Et nous dans tout cela? Est-ce cela notre héritage? Un tas d’ordures immense que nous ne pouvons diminuer et sur lequel nous n’avons aucune marge de manœuvre? Et nous que transmettrons-nous aux générations suivantes? C’est dans ce contexte que je situe l’action d’Antigone. En me concentrant sur les enfants, j’essaie de questionner le fruit de l’héritage des générations passées ; comment tracer son sillon dans un monde considéré comme étant déjà mort? C’est une Antigone aux frontières de la vie et de la mort se refaisant en boucle des situations passées ou fantasmant sur ses proches, des évènements, des mots échangés, des étreintes, enfermée dans sa chambre funéraire, que je présente. En se refaisant et en fantasmant des évènements, elle questionne sa place, son monde, sa famille, le pouvoir, ce qu’on lui a laissé et dans lequel elle doit malgré tout poser son empreinte.

 

Mise en scène et création sonore : Jeanne Didier
Texte et Chorégraphie : Angèle Peyrade
Création Lumière : Lila Meynard
Musique : BAKOU (membre du collectif Alkemist Vertigo) Création vidéo: Clément Salzedo

 

Avec: Maxime Bizet, Thomas Bleton, Lucas Borzykowski, Alexandra d’Hérouville, Pénélope Lévy

Antigone, Le Monde est une Merveille

Le temps de notre fable, c’est l’après. Antigone est enterrée vivante, la porte de sa chambre funéraire vient d’être refermée. L’histoire a un peu changé, cette fois-ci elle est seule. Elle attend. Elle sait que ses dernière heures sont là. Alors comme un enfant qui imagine ses proches à son propre enterrement: elle se souvient, donne vie à ses souvenirs, danse avec eux, s’interroge sur son passé, sa famille, son histoire. Elle fantasme les paroles de ses proches, imagine ce qu’ils auraient dit sur leur tragédie familiale. Elle croise des fantômes et avec eux tente de comprendre pourquoi et comment ils en sont arrivés là pour pourvoir enfin accepter son point final à elle.

 

 

Le monde est en crise, cela fait longtemps. A chaque nouvelle génération, alors qu’elles viennent tout juste de poser un pied sur la terre, il est dit que le monde est sur le déclin, fini : « Circulez, ‘y a rien à voir ». On nous dit que les océans sont en train de mourir, qu’ils sont remplis de plastique, que l’air est pollué et cancérigène. Le cancer est devenu le mal du siècle, partout il s’infiltre: ce que nous mangeons, respirons, le sol sur lequel nous marchons. Que nous subissons une crise économique bien pire que la crise de 1929, etc. Et nous dans tout cela? Est-ce cela notre héritage? Un tas d’ordures immense que nous ne pouvons diminuer et sur lequel nous n’avons aucune marge de manœuvre? Et nous que transmettrons-nous aux générations suivantes? C’est dans ce contexte que je situe l’action d’Antigone. En me concentrant sur les enfants, j’essaie de questionner le fruit de l’héritage des générations passées ; comment tracer son sillon dans un monde considéré comme étant déjà mort? C’est une Antigone aux frontières de la vie et de la mort se refaisant en boucle des situations passées ou fantasmant sur ses proches, des évènements, des mots échangés, des étreintes, enfermée dans sa chambre funéraire, que je présente. En se refaisant et en fantasmant des évènements, elle questionne sa place, son monde, sa famille, le pouvoir, ce qu’on lui a laissé et dans lequel elle doit malgré tout poser son empreinte.

 

Mise en scène et création sonore : Jeanne Didier
Texte et Chorégraphie : Angèle Peyrade
Création Lumière : Lila Meynard
Musique : BAKOU (membre du collectif Alkemist Vertigo) Création vidéo: Clément Salzedo

 

Avec: Maxime Bizet, Thomas Bleton, Lucas Borzykowski, Alexandra d’Hérouville, Pénélope Lévy

Aspetti del canto popolare, chants traditionnels et populaires en Italie

Lorsque nous avons enfin réussi avec quelques amies à tendance méditerranéenne à nous accorder sur la date de la soirée que nous ambitionnions depuis longtemps d’organiser sur les chants traditionnels et populaires en Italie, quelle joie, mes aïeux ! Passé le soupir de soulagement et les quelques jurons de circonstance, nous nous sommes interrogés gravement : pourquoi ne pas partager cette joie avec un peu plus de monde ? Grâce au Clos Sauvage, qui nous accueille une nouvelle fois, tout est devenu possible et ça aussi c’est beau.

 

Petit voyage improvisé, sans prétention, dans le temps, entre les régions, avec quelques incursions dans la musique baroque et les chants révolutionnaires, autour de plusieurs exemples dont certains requerront votre participation… Le tout couronné par un repas nécessairement transalpin que vous êtes conviés à approvisionner et un concert-bal pour tout le monde.

 

Venite, venite!

 

> L’événement Facebook à partager est ici.

 

aspetti

Scène ouverte

Depuis trois ans maintenant, la Scène Ouverte ambulante de Rue des Miracles accueil des artistes de toutes les disciplines.

 

Théâtre, comédie, poésie, slam, danse, chant, musique, improvisation… en professionnel ou amateur !

 

L’inscription est ouverte à toutes et à tous et se fait le soir même.

 

Scène Ouverte

Projection Sorcières camarades + Une nef et ses sorcières

Les Froufrous de Lilith vous invitent à une séance de documentaires féministes des années 70, dans le cadre de Le Mois du Film Documentaire.

 

En présence de la réalisatrice Danielle Jaeggi.
Séance proposée et présentée par Julia Minne, doctorante à Paris I / Université de Montréal.

 

SORCIÈRES CAMARADES
DE DANIELLE JAEGGI • 1971 • 10′ • FRANCE
Un film sur les femmes. Un film par des femmes. Un film pour les femmes. Avec une caméra d’homme. Un jour des femmes verront ces images de notre triste survie et se demanderont comment nous avons pu la supporter.

 

UNE NEF ET SES SORCIÈRES
D’HÉLÈNE ROY • 1977 • 53′ • CANADA
Treize auteures et artistes travaillent ensemble pendant un an à mettre en scène « La nef des sorcières », jouée au Théâtre du Nouveau-Monde en mars 1976. Six monologues sur des situations et des contradictions vécues par les femmes dont la vidéo ne présente que des extraits pour faire place aux commentaires des femmes qui ont participé à cette aventure.

 

Gratuit
Vegan food à prix libre pour soutenir les Froufrous
Boissons à prix libre

 

> L’événement Facebook à partager est ici.

 

sorcieres

Passage de la Comète

Des fragments de société contemporaine : entreprise, couple, mondanités, hospice, etc. Des individus malmenés, chacun dans son propre couloir. On a vu passer une comète, son rayon avait la forme d’une épée. Sombrer doucement dans une ville en déshérence. Danser sans nostalgie.

 

Par la Compagnie Les Lendemains d’hier

Texte :  Vincent Farasse

Mise en scène : Arnaud Raboutet
Avec : Louis Atlan, Pierre Boulben, Alenka Chenuz, Benoît Facerias et Anna Romagny
Participation exceptionnelle : Michael Lonsdale et Lila Redouane
Aide à la mise en scène : Camille Arrivé
Musique du DJ norvégien Todd Terje

 

Durée : 1h25

 

Ce spectacle est une sortie de résidence.

 

Passage de la Comète

Atelier vélo

L’atelier vélorutionnaire est ouvert tous les jeudis de 18h à 21h.

 

C’est un atelier participatif autogéré, animé par des bénévoles. Ceci n’est pas une prestation de service, ni un magasin.

 

Notre but est de favoriser la pratique du vélo au quotidien par l’échange des savoir-faires autour de la mécanique vélo et le réemploi de pièces vélo inutilisées.

 

Nous vous proposons la mise à disposition d’outillage et d’un certain nombre de pièces détachées, ainsi que l’expérience des bénévoles pour vous aider à mieux connaître, entretenir et réparer votre vélo.

 

Atelier vélo

Paris 8 fait son Cinéma #6

Une 6ème édition du festival d’images Made In Paris 8 !

 

Projection libre de films d’étudiant.es, sans limites de genre ou de sujet, la durée est limitée à 25minutes…

 

Toute la programmation est déjà complète ! Pas besoin de nous envoyer vos films pour cette édition…

 

> L’événement Facebook à partager se trouve ici.

 

Paris 8 fait son Cinéma