Atelier de macramé

Apprenez à sertir les pierres par une technique de macramé.
Les matériaux (les fils, les scissors, les briquets) sont fournis. Plusieurs pierres semi-précieuses seront à votre disposition pour une prix bas.
Vous êtes bienvenus à ramener vos pierres ou autres objets que vous souhaitez sertir pour créer un pendentif ou quelque chose autre.
Un pendentif, un bracelet ou une autre chose que vous voulez créer avec une pierre sera le résultat de la soirée pour chacun(e).

 

Pré-requis : un peu de patience 😉
Prix: donation

 

Venez apprendre à créer des belles choses par vous-même et partager des bons moments dans un endroit amical !

 

 

 

Deus Ex Femina – exposition

Florambre présente son nouveau travail autour du féminin onirique : « Deus ex Fémina ».
Venez prendre un verre au vernissage qui aura lieu le 20 juin à partir de 19h30 au Landy Sauvage.
L’exposition restera visible jusqu’au 30 juin inclus.

 

Florambre, c’est qui, c’est quoi ?

 

Née à Toulouse, elle s’intéresse très tôt à l’art et en particulier au dessin. Ayant pour modèles des bandes dessinées aux univers décalés telles que celles de Manara, Enki Bilal, Moebius ou Crumb, elle commence à dessiner en autodidacte dès l’âge de cinq ans et participe à quelques salons de la bande dessinée. Travaillant principalement à l’encre de chine ou l’encre colorée, ses thèmes favoris restent l’enfance, le rêve, l’ésotérisme et le féminisme. Elle puise son inspiration dans les art japonais, érotiques et underground.

Avec « Deus ex Femina », Florambre mélange les émotions allant de l’amusement enfantin au regard coquin et bienveillant sur l’épanouissement sexuel des femmes. Sans pour autant vouloir y délivrer un quelconque message moralisateur, le but est de vous faire voyager à travers son univers à cheval sur vos propres interprétations et sensations.

 

Si vous voulez avoir un aperçu du travail de Florambre sur son Instagram, son site (pas mis à jour) ou sa page Facebook

 

NB : Bien que l’exposition ne soit pas pornographique ou violente, certains tableaux comportent des images à caractère sexuel.

 

Sortie de résidence – Extases

Extases est l’adaptation au théâtre de la bande dessinée autobiographique de Jean-Louis Tripp.

 

C’est l’histoire d’un enfant qui se découvre un sexe, un cœur mais aussi un désir envahissant. Alors, en grandissant, il va s’efforcer de mettre sa vie en harmonie avec ce que son corps lui réclame. Mais la vie sociale réclame, elle aussi ses droits et ses injonctions sont puissantes. Pris en tenaille entre sa nature et des siècles de civilisation, il va tenter de sauver son intégrité morale et physique en essayant de se bâtir une éthique tout en restant à l’écoute de ses besoins.

 

Ce qui est inhabituel dans ce récit autobiographique, c’est d’avoir le point de vue d’un homme sur sa propre sexualité. D’abord enfant, adolescent puis adulte, il décrit comment sa personnalité s’est construite autour de ses envies, ses désirs, ses besoins. Il aborde la question du consentement, de la place de la nature dans la société, de la contrainte, de l’amour, de la fidélité, de la jalousie, de la culpabilité, de l’éthique, de l’accomplissement et découvre à travers tout cela, La Femme.

 

La société n’est pas adaptée à tous les cas de figure que nous sommes et la chose la moins évidente à accomplir en ce monde est d’exister selon sa nature. Néanmoins, la jouissance, quand elle survient, nous emmène là où plus aucune injonction ne peut nous atteindre et alors peut commencer l’extase, vivre selon son être, dans un plaisir partagé.

 

Drôle et sincère, Extases, est fidèle à l’esprit de la bande dessinée. Les situations que rencontre son héros, font résonner en nous quelque chose d’intime et d’universel.

 

Croisière sur la Plaine – L’armada pirate

Le Landy Sauvage participe à la Croisière sur la Plaine #2 coordonné par L’Espace Imaginaire et t’invite à monter à bord d’une grande déambulation pirate déguisée, en bateau-char ou à vélo, suivie d’un rassemblement et de jeux.

 

Viens à vélo ou à pied !

 

14h – RDV sur l’Île Pirate du Landy Sauvage
15h – Départ de la croisière à destination de L’Espace Imaginaire
16h-18h – Piratages, jeux et déambulation des pirates d’îles en îles sur la Plaine
19h – Arrivée à l’Espace Imaginaire pour la Soirée lunaire de Croisière sur la Plaine #2

 

Sortie de résidence – Hamlet Queer

Hamlet Queer est l’histoire d’un refus. Ophélie et Hamlet refusent leurs vies antérieures, imposées et écrites, pour se concentrer sur leurs futurs qu’ils choisissent, qu’ils composent. Sur scène ce refus se manifeste comme une lente et belle transition, d’un Shakespeare baroque à un texte neuf et poétique, où les personnages, en même temps que la langue, s’affranchissent de ce qui leur a été imposé. Ophélie refuse tout à la fois : sa mort, sa condition de fille, de sœur, de jeune femme, jusqu’à son identité de genre.

 

Au cours d’un effeuillage libérateur elle se délie de ses attributs féminins et renaît magnifique et androgyne. Pour Hamlet, épuisé par son rôle d’homme, de prince vengeur, rongé par les remords et la pression de la couronne, tout change lorsqu’il enfile pour la première fois une robe.

 

Ensemble, ils rejettent leurs destinées tragiques et leur histoire d’amour éternellement funèbre et réclament d’un seul cri la liberté d’enfin devenir eux-même, sans aucunes contraintes de genre et de rôle. Alors ils entament leurs transformations, enfin les corps sont libérés et glorifiés dans un feu d’artifice de beauté, de joie, d’amour, les lumières brillent sur ces corps retrouvés. Le spectateur devient le témoin de cette renaissance éclatante où Ophélie et Hamlet dansent vers cette révolution joyeuse.

 

Dimanche, on joue !

Tous les dimanches, on sort les jeux des boites !
Viendez nous rejoindre et n’hésitez pas ramener les vôtres.

 

On n’a pas prévu de permanence enfant. Si vous les amenez, ça sera à vos risque et péril.

 

Brésil : résistances féministes contre violences et lesbophobie

Eleuteria Amora da Silva et Suane Felippe Soares sont membres de la Casa da Mulher Trabalhadora – CAMTRA à Rio de Janeiro et parleront des expériences de résistance, des luttes féministes, ainsi que des violences faites aux femmes lesbiennes. Elles proposeront des analyses féministes sur les relations entre la violence, les corps des femmes et les territoires – un sujet qui se trouve actuellement au centre du débat féministe en Amérique latine.

 

Les féministes brésiliennes se mobilisent et s’articulent contre la répression du gouvernement d’extrême droite de Bolsonaro, au pouvoir depuis 2019. Dans ce contexte, les mobilisations internationales sont fondamentales.

Les femmes les plus affectées par la politique de ce nouveau gouvernement sont les femmes noires, les autochtones, les lesbiennes, les bisexuelles, les femmes trans et travesties, celles des périphéries urbaines et des régions rurales, les femmes des eaux et des forêts; ciblées par les nouvelles mesures gouvernementales discriminatoires qui attaquent les droits qu’elles ont précédemment conquis.

 

Intervenantes :
Eleutéria Amora da Silva est la coordinatrice générale et fondatrice de la Casa da Mulher Trabalhadora – CAMTRA, une institution féministe active depuis 22 ans à Rio de Janeiro au Brésil. Le travail de CAMTRA est axé sur les droits sexuels et reproductifs, l’éducation pour l’autonomie, le travail et la violence faite aux femmes. Leurs actions passent par le dialogue avec les femmes rurales des campements de lutte pour la terre, avec les vendeuses de rue et dans le travail précaire. Eleutéria parlera de son expérience de résistance et de lutte féministe au cours de ses nombreuses années de militantisme, en particulier dans le scénario actuel brésilien auquel elle est confrontée.

 

Suane Felippe Soares est professeure à la NUBEA/UFRJ et membre de la CAMTRA. Son travail porte sur la lutte contre la violence à l’égard des lesbiennes, en particulier la violence mortelle, le lesbocide. Elle présentera les recherches qu’elle développe avec d’autres femmes sur la lesbophobie dans ses différents aspects et dressera un panorama de la situation des femmes lesbiennes au Brésil. Elle est coordinatrice de Nós : Dissidences Féministes et a publié avec d’autres le Dossier sur le lesbocide au Brésil : de 2014 à 2017.

 

Il y aura traduction PT -> FR
L’événement Facebook est par ici.


Debate Brasil: Resistências feministas contra violências e lesbofobia

As feministas brasileiras estão mobilizadas e articuladas contra a repressão do governo de extrema direita de Bolsonaro que assumiu o poder em 2019. As mobilizações com representações internacionais são fundamentais neste cenário.

Eleuteria Amora da Silva e Suane Felippe Soares sao membras da Casa da Mulher Trabalhadora – CAMTRA no Rio e falaram sobre as experiências de resistência e luta feminista e sobre a violência contra mulheres lésbicas. As duas proporão análises feministas sobre a relação entre violência, corpos das mulheres e territórios – atualmente centro do debate feminista na América Latina.

 

As mulheres mais afetadas pelas políticas do novo governo são a mulheres negras, indígenas, periféricas, lésbicas, bissexuais, trans, travestis, mulheres do campo, das águas e das florestas. Alvos das novas medidas governamentais discriminatórias que atacam direitos conquistados através da luta.

 

Eleutéria Amora da Silva é Coordenadora Geral e fundadora da Casa da Mulher Trabalhadora – CAMTRA, uma instituição feminista que atua no Brasil há 22 anos no Rio de Janeiro. O trabalho da CAMTRA é voltado para os direitos sexuais e reprodutivos; educação para a autonomia; trabalho das mulheres; e violência contra as mulheres. A atuação da instituição é focada em interlocuções com mulheres do campo em acampamentos rurais na luta pela terra, com mulheres vendedoras ambulantes e em trabalhos precarizado. Eleutéria falará sobre sua experiência de resistência e luta feminista nesses muitos anos de militância e principalmente no cenário atual que enfrenta no Brasil.

 

Suane Felippe Soares é professora no NUBEA/UFRJ, membra da CAMTRA e trabalha com o combate à violência contra mulheres lésbicas, em especial a violência letal, o lesbocídio. Apresentará a pesquisa que desenvolve junto com outras mulheres sobre a lesbofobia em seus mais diversos aspectos e os rumos da situação das mulheres lésbicas no Brasil. É co-coordenadora do Nós: dissidências feministas e publicou junto com outras o Dossiê sobre lesbocídio no Brasil: de 2014 a 2017.

Sortie de résidence – Presque Délicates

Les Petites Voix seront en co-plateau le jeudi 13 juin pour présenter Presque Délicates lors du festival sauvage du Landy Sauvage.

 

Presque Délicates c’est 2 danseuses, 4 pieds, 12 tee-shirts, 36 façons de penser et 40 minutes pour vous les présenter. On l’aura compris, Presque Délicates est un méli-mélo que l’on pourrait rattacher à la question : Pour toi c’est quoi la féminité ? Alors là certains vont dire : Oh non, encore des nanas qui vont se plaindre de la condition de la femme et qui vont nous faire la morale.

 

Pas vraiment ! Nous cherchons à exprimer différentes facettes de la féminité : de celles et ceux qui se sentent fragiles ou qui se cherchent, à ceux qui sont écrasés dans des clichés puis ceux qui sont perdus, en passant par ceux qui rejettent ou qui provoquent. Nous parcourons plusieurs états, parfois tristes, parfois violents, mais souvent drôles. Nous souhaitons rire de notre capacité à nous enfermer dans ce que l’autre attend de nous.
Finalement, peut-on parler de la féminité quand elle est propre à chacun de nous ?

 

Nous vous attendons avec grande hâte !

 

 

Sortie de résidence – Au ras du sol

La Hein ? Quoi ! Oui. Compagnie présente 4 pièces courtes de Jean Tardieu.

 

(Re)découvrons les mots de l’auteur, son humour grinçant et sa légèreté effroyable, la collision des situations les plus concrètes avec le rêve et l’étrange.

 

Un bureau des renseignements, un amour contrarié, des phrases jamais finies, une galerie d’art… Autant d’éléments qui composent la partition tout en ombres et en couleurs que nous jouerons ensemble ! Virevoltons d’une pièce à l’autre en prenant appui « Au ras du sol », où « le surnaturel et l’incompréhensible commencent »…

 

Avec Lucile Brebel, Ilya Klein et Savério Moreau
Régie : Clara Dupont

Durée : 1h10

 

 

Cantine solidaire

Dimanche 23 juin, la cantine mensuelle du Landy Sauvage se tiendra en soutien au site infokiosques.net, véritable espace de ressources virtuelles libre et gratuit où sont disponibles et téléchargeables un nombre incalculable de brochures.

Pour fêter l’arrivée de l’été, et maintenir sa volonté de soutenir des projets et luttes en cours, la cantine du Landy Sauvage vous propose donc de venir nombreu.ses vous délecter de ses repas savoureux. L’intégralité des fonds récoltés servira à aider le site infokiosques.net (si tu ne connais pas, clique sur le lien, tu verras c’est fabuleux !) dans son fonctionnement.

 

Cantine de soutien à prix libre & vegan

Service à partir de 19h et on finira en musique !

 

Au Landy Sauvage, 166, rue du Landy à Saint-Denis
Métro Carrefour-Pleyel (ligne 13)
RER D Stade de France-Saint-Denis
Bus 173, 139 (arrêt Landy-Pleyel) et 255 (arrêt Landy-Ornano)

 

N’hésitez pas à venir dimanche matin entre 11h et 13h30 pour donner un coup de main à la préparation de la cantine. L’occasion de nous rencontrer et de discuter en épluchant des légumes !

 

VIRAGES – Cie Les Envolé·e·s

La Compagnie Les Envolé·e·s vous donne rendez-vous au Landy Sauvage, pour une grande journée de fête avec des associations de Saint-Denis, collectifs voisins et les habitant·es du coin.

 

🚀ENTRÉE LIBRE🚀 + 🍲🍴 CANTINE DE QUARTIER à prix libre sur place 🍲🍴

 

📌📌📌 DIMANCHE 23 JUIN à 20h la Cie Les Envolé•e•s vous attend pour la présentation de son premier spectacle VIRAGES, issu d’un premier cycle d’ateliers commencés en février 2019 au sein de l’Université Paris 3.

 

Le projet, monté par des étudiantes d’encadrement d’ateliers théâtre, vise la création avec des personnes migrantes, non-francophones, et des étudiants de différents établissements universitaires. Au fil des ateliers, nous avons expérimenté différentes façons de nous rencontrer: par le corps, le regard, la parole et le silence, les langues, les images, les rythmes, les histoires, les éclats, les envies de chacun. Nous avons exploré notre rapport à l’altérité, à l’ouverture, nous avons créé des rois et des reines, des monstres, des citadins, des paysages. Nous avons pensé collectivement à partir des impulsions, des idées, des propositions de chacun.

 

Nous avons fait un voyage, vers un ailleurs, rêvé, fantasmé, absurde, en construction perpétuelle, dont les règles sont à réinventer en permanence. Nous avons choisi de nous décaler un peu, de voyager quelques heures par semaines pour nous raconter différemment.

 

Nous vous invitons à venir partager un peu de ce voyage avec nous!

 

⏳Durée approximative: 45 minutes⏳

 

🎭 LE SPECTACLE 🎭

 

Un étranger arrive dans une ville, il cherche son chemin. Dans cette ville inconnue, personne ne parle la même langue que le nouvel arrivant: les langues se délient, jasent, la ville se fait et se défait au rythme de marches étranges, des regards lourds de sens. L’inconnu et les inconnus se regardent, se toisent: qui est l’étranger? Qui est l’étrange? Et la ronde continue. La ville s’efface, se reconstruit, devient rêve.

 

Ici, personne ne parle la même langue, mais chacun a quelque chose à raconter et à transmettre. Nous ne parlons pas la même langue, et pourtant ton histoire m’évoque quelque chose, entre en écho avec des bribes de la mienne, comme un murmure, un secret, une déclaration, un chant partagé. Comment je rentre dans une langue qui n’est pas la mienne et qui pourtant me parle profondément ?

 

Un roi étrange se mire dans une rivière argentée. Des sujets deviennent manipulateurs. La rébellion devient jeu. Une fête avec des corps qui racontent, découvrent, voient pour la première fois. Un monstre naît de la poussière. Une ville à l’envers, un soleil bleu, l’étranger n’est plus si différent. L’étrange, le monstrueux, l’étonnant, le merveilleux, l’ailleurs et l’ici, l’imaginaire aux mille visages se rencontrent au fil de cette rêverie collective.

 

Avec : Abdou Shuman, Abtin Darweshi, Allison Brovelli, Amadou Soumahoro, Amir Hatam, Ashrafuddin Chayan, Dahab Abdelkarim, Ferdous Waheed, Meret Sauerbaum, Sayed A Fkh, Zubel Ahmed.

 

Un projet proposé par : Arianna Carrer, Juliette Baucher, Chloé Marchand, Anna Rossman.

 

Un projet soutenu par : la Maison des Initiatives Étudiantes de Paris, Le CROUS de Paris, Le Fond de Soutien des Initiatives Étudiantes et des organismes d’accompagnement et d’accueil des personnes migrantes : le CEEL, JRS, la Cimade.

 

Atelier cirque

Atelier d’initiation au cirque pour adulte.

 

 

Méduses + Diavolina Propulsion

On vous invite toutes et tous au Landy Sauvage pour l’un des derniers spectacles du lieu avant une (petite) pause bien méritée.
Venez nombreux-ses !

20h30 : ☆ Méduses (50 minutes) ☆

Méduses, une broderie musicale, cinématographique et aérienne.
Loin là-bas, par delà les océans, Méduse vit heureuse avec ses soeurs Gorgones.
Suspendue au sort cruel que lui réservent les dieux, elle sera bientôt métamorphosée. Méduse devenue mutante, traversa les âges pour parvenir jusqu’à nous…

21h30 : ♫ Concert de Diavolina Propulsion ♫

Surf-rock montreuillois pour manger, boire un coup et danser ensemble !

 

Comme d’habitude, l’entrée est libre, bouffe/buvette sur place à prix libre, et soleil dans les coeurs !

 

166, rue du Landy à Saint-Denis
Métro Carrefour-Pleyel (ligne 13)
RER D Stade de France-Saint-Denis
Bus 173, 139 (arrêt Landy-Pleyel) et 255 (arrêt Landy-Ornano)

 

 

Atelier cirque

Atelier d’initiation au cirque pour adulte.

 

 

BassFit x Landy

 

BassFit c’est le cours collectif de cardio training / fitness d’une heure dispensé par un coach compétent et animé par un DJ qui propose sa selecta ‘bass music’ (de 130 à 175 BPM) adaptée aux mouvements et aux exercices.

 

L’ambiance est festive : on se défoule, on se libère, comme on le ferait sur une piste de danse.
Ouvert à tou·tes. Seule condition : être motivé·e. Prêt·e pour transpirer ?!!

 

Coach : Emma Britg
DJ set par : Youthman

 

 

• Ouvert à partir de 19h00
Début du cours 19h30
Fin du cours 20h30
On vous conseille de venir 15min avant le début du cours

 

• ACCÈS:
RER D – Stade de France – Saint Denis (6min à pied)
METRO 13 – Carrefour Pleyel (10min à pied)

 

• PRIX LIBRE sur donation à la fin du cours.

 

• PRÉVOIR vos affaires de sport, bouteille d’eau, et votre bonne humeur (un coin vestiaire, ainsi que des toilettes, sont disponible sur place afin de vous changer avant et/ou après le cours).

 

• PENSER à prendre une serviette si vous souhaitez vous essuyer au court de la séance ou après.

Atelier de macramé

Apprenez à sertir les pierres par une technique de macramé.
Les matériaux (les fils, les scissors, les briquets) sont fournis. Plusieurs pierres semi-précieuses seront à votre disposition pour une prix bas.
Vous êtes bienvenus à ramener vos pierres ou autres objets que vous souhaitez sertir pour créer un pendentif ou quelque chose autre.
Un pendentif, un bracelet ou une autre chose que vous voulez créer avec une pierre sera le résultat de la soirée pour chacun(e).

 

Pré-requis : un peu de patience 😉
Prix: donation

 

Venez apprendre à créer des belles choses par vous-même et partager des bons moments dans un endroit amical !

 

 

 

Dimanche, on joue !

Tous les dimanches, on sort les jeux des boites !
Viendez nous rejoindre et n’hésitez pas ramener les vôtres.

 

On n’a pas prévu de permanence enfant. Si vous les amenez, ça sera à vos risque et péril.

 

Atelier cirque

Atelier d’initiation au cirque pour adulte.

 

 

Atelier cirque

Atelier d’initiation au cirque pour adulte.

 

 

Danse contact queer

Rencontre queer et féministe autour du mouvement

 

Un espace de danse non-hétéro, d’investigation autour du mouvement et des corps, nos corps politiques et nos corps physiques.

 

En mixité trans, gouines, folles, meufs-bi et alliées meufs hétéras.

 

La danse contact-improvisation naît dans les années 70 aux Etats-Unis dans un contexte de réflexions politiques autour du corps et de l’identité sociale. C’est une pratique dans laquelle au moins deux personnes inventent un mouvement commun de manière spontanée : nous nous inspirons du contact physique et du corps en mouvement des autres personnes, jouant avec le transfert de poids, avec les appuis, déplaçant le centre de gravité, déséquilibrant et ré-équilibrant, etc. Cette »danse improvisée » se transforme en un jeu d’exploration gestuel et sensoriel fait d’interactions et de négociations à travers le contact et le mouvement. Le contact improvisation ne requiert pas d’habilité spécifique, il repose sur le principe de faire au plus simple pour les corps, il se danse à la mesure des choix et des possibilités de chacun.e et permet d’aller à plusieurs.e.s là où nous ne pourrions pas aller seul.e.

 

Atelier cirque

Atelier d’initiation au cirque pour adulte.

 

 

Atelier cirque

Atelier d’initiation au cirque pour adulte.